Yoga et posture : le fil à plomb

  • par

La pratique fréquente des postures de yoga ou asanas va permettre de restaurer les courbures physiologiques de la colonne vertébrale, retrouver l’aplomb naturel du corps qui se perd dès l’enfance par les mauvaises positions et par les conditions de vie actuelles. 

Les enfants sont trop souvent assis les pieds dans le vide, les chaises étant trop hautes pour leurs petites jambes, si bien qu’ils perdent la tonicité réflexe des jambes et n’ont pas d’autres choix que de se redresser, se tenir érigé avec les muscles du dos. Le mode de vie sédentaire et le travail assis devant un ordinateur (jambes croisées, nuque et épaules voûtées…) a également aggravé les problèmes posturaux. 

 La palette de « mauvaises postures » est quasiment infinie mais ici j’en illustrerai seulement deux (B et C) car de ces deux en découlent d’autres :  

  • A : la position correcte. Tadasana est obtenue.

  • B : le bassin part en avant, en rétroversion. Perte de la cambrure lombaire. Menton en avant, compression des cervicales. Genoux toujours un peu fléchis. Affaissement des voûtes plantaires. Posture dominante chez les adolescents et les jeunes.

  • C : le bassin est en antéversion. La cambrure lombaire est trop haute car elle se situe à la jonction dorso-lombaire. Les cotes sont projetées en avant donnant l’impression d’une bonne ouverture de la cage thoracique. Cyphose dorsale. Menton en avant. Genoux en hyper-extension.

Comment trouver l’aplomb : 
  • En pratiquant les asanas le plus régulièrement possible !!! En vous adonnant régulièrement au yoga, vous faites des efforts pour vous focaliser sur votre corps. Cela vous aide à prendre entièrement conscience de votre posture. L’application des asanas suivants favorisera la liaison entre votre esprit et votre corps:
    • La montagne Tadasana 
    • L’enfant Balasana 
    • Le cobra Bhujangasana
    • Le chat Marjariasana 
  • Par le placement des pieds, ce sont les fondations de la posture, les bords externes des pieds doivent être parallèles et écartés de la largeur des hanches (milieu du plide l’aine). La tonicité réflexe des jambes est à stimuler par l’appui des pieds (éversion), rotation interne des cuisses, les rotules remontent d’elles-mêmes. Pratiquer l’éversion des pieds se fait en repoussant le sol (prendre appui) avec les gros orteils afin de diriger le poids du corps sur les bords externes des pieds et des talons, sans décoller la zone interne.
  • La recherche de l’aplomb permettra d’aider à passer en respiration abdominale spontanée, avec une position correcte des pieds (bords externes parallèles), la rotation interne des cuisses se fait, le bassin se place en anté-version, se ramène sous les épaules et au-dessus des talons. Cela libère la zone pelvienne. Les viscères reposent alors sur l’os pubien et retrouvent leur mobilité.

  • Chercher à retrouver et préserver la cambrure lombaire physiologique basse, par l’action des jambes et non en contractant les muscles du dos. Cela créera de l’espace pour la respiration abdominale spontanée .

  • L’aplomb consiste également à aligner « cheville – genou – hanche – épaule »

  • Se redresser uniquement par la ceinture scapulaire, le manubrium, et jamais en contractant volontairement les muscles du dos. Pour cela, penser à sortir C7 par le recul du menton. La ligne « oreille – bout du nez » n’est pas horizontale, elle est inclinée pour porter le regard au sol à 3 m devant. En toutes circonstances, ce sont les jambes qui travaillent jamais le dos ! Assis, debout, dans les asana, à la marche !

  • Toutes ces consignes donne une représentation qui parait peu naturelle, impression d’être penché en avant. Cependant l’œil extérieur va confirmer le bon placement du corps sur l’aplomb.

     

    Je vous invite à suivre l’évolution de votre posture au fil des cours de yoga. 

    Namaste 

    Julie 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Responsable: Julie Saint-Yrieix
Finalidad: La finalidad de la recogida y tratamiento de los datos personales que te solicito es para gestionar la consulta que realizas en este blog.
Legitimación: Tu consentimiento explícito de que quieres recibir esta información
Destinatarios: Los datos que me facilitas están en mi servidor de web y email OVH y en los servidores de Google Drive, todos ellos que cumplen con la RGPD
Derechos: Podrás ejercer tus derechos de acceso, rectificación, limitación y suprimir los datos en info@reconocerterapia.com así como el derecho a presentar una reclamación ante una autoridad de control.