Équilibrer mon système nerveux

  • par

Je vous propose aujourd’hui deux astuces pour équilibrer votre système nerveux, c’est à dire aussi bien l’activer si vous vous sentez léthargique, ou le calmer en cas d’euphorie. Si vous sentez que votre niveau d’énergie fluctue d’un jour à l’autre sans raisons apparentes, un jour vous vous sentez « vidé(e) », l’autre plutôt accéléré(e)… c’est peut être que votre système nerveux est en déséquilibre. Calmer son système nerveux permet, entre autres, de calmer d’autres systèmes comme les systèmes respiratoires et musculaires et ainsi éviter les palpitations, difficultés à s’endormir, spasmes musculaires, contractures, angoisses…

Le premier grand remède pour l’apaiser c’est évidemment du passer en revue son mode de vie, vivre sainement sans stress et avec une hygiène de vie saine est primordial (supprimer les excitants thé, café, stress, alcool, manque de sommeil…). Ensuite, une fois que vous pensez être au clair avec toutes les sources de stress, voici deux solutions « coup de pouce » pour vous aider à rééquilibre le système nerveux: 

 

* Les plantes médicinales adaptogènes. Ces plantes favorisent une meilleure gestion du stress par l’organisme et ont un effet équilibrant, elles peuvent calmer, apaiser, si vous êtes dans un état de nervosité lié à l’adrénaline sécrétée par l’état de stress. Ou bien vous stimuler si vous êtes en grande fatigue et vide d’énergie.

 

Elles permettent de prolonger la phase de résistance tout en diminuant les impacts sur l’organisme. En fait, elles ont la particularité d’agir sur le système endocrinien, notamment sur l’axe hypothalamo-hypophysaire jusqu’aux glandes surrénales. En clair, elles permettent à l’organisme de mieux s’adapter aux environnements agressifs. Par extrapolation, certaines sources considèrent comme adaptogène tout produit revitalisant. Voici les plantes les plus couramment recommandées pour les problèmes de stress, avec leur fonction adaptogène dominante.

Il existe trois plantes adaptogènes majeures :

  • La Rhodiole (Rhodiola rosea) ou orpin rose, augmenterait la résistance au stress physique et mental, surnommée racine d’or, elle est originaire de Sibérie, elle est utilisée par les Sherpas qui sont les porteurs pour les ascensions de l’Everest,
  • L’Eleuthérocoque (Eleutheroccus senticosus) ou ginseng sibérien, augmenterait la résistance à la fatigue et au stress, utilisée depuis plus de 4000 ans par les chinois, les russes le découvriront en 1855 et s’y intéresseront qu’en 1950 pour remplacer le ginseng,
  • Le Schisandra (schisandra chinensis), puissant adaptogène qui contribue à normaliser les fonctions hépatiques et respiratoires, cette plante originaire de Mongolie est une liane avec des fruits qui sont appelés “graines aux cinq saveurs”.

D’autres plantes sont également considérées comme adaptogènes : L’Astragale (astragalus), l’Ashwagandha (withania somnifera) ou ginseng indien : les racines de cette plante originaire d’Inde sont très utilisées en médecine ayurvédique, Le Reishi (ganoderma lucidum) : c’est un champignon très utilisé dans la pharmacopée chinoise et japonaise depuis plus de 2000 ans en plus d’harmoniser le système nerveux, il stimulerait le système immunitaireLe Cordyceps (cordyceps sinensis) ou champignon chenille, Le Lapacho (tabebuia impetiginosa) , Le Maca (lepidium meyenii) ou ginseng péruvien, L’Échinacée (Echinacea purpurea) : utilisée depuis longtemps par les indiens d’Amérique, elle est très riche en alkylamides, Le Brahmi (bacopa monnieri) ou hysope d’eau : utilisée en médecine ayurvédique pour rééquilibrer les trois doshas, La Moringa (moringa oleifera) : originaire d’Inde, cet arbre de vie est utilisé en médecine ayurvédique, Le Ginseng (Panax ginseng) : reconnu pour soulager la fatigue, et comme tonifiant général; Le Kava (Piper methysticum) : reconnu pour diminuer la tension nerveuse; davantage indiqué pour le stress accompagné d’anxiété, le Maitake (Grifola frondosa) : surtout pour le soutien immunitaire qu’il procurerait, le Romarin (Rosmarinus officinalis) : tonique et stimulant général.

Vous les trouverez sous différentes formes avec leurs principes actifs : gélule avec la plante séchée ou poudre de racine, ampoule avec la forme liquide ou l’extrait concentré, ou encore sous forme de teinture mère ou de tisane. A boire avec un verre d’eau. Pour le dosage et pour savoir quelle plante est la mieux adaptée pour vous, je vous conseille de voir avec un naturopathe. Les femmes enceinte doivent s’abstenir de consommer des plantes adaptogènes. 

* Exercice de respiration yogique Anuloma Viloma. Il équilibre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique, régularise et équilibre la circulation sanguine dans le cerveau et crée un équilibre dans le corps émotionnel.

Cet exercice se pratique assis dans la posture jambes croisées (Sukhasana), si vous n’êtes pas parfaitement à l’aise à même le sol n’hésitez pas à vous surélever avec un coussin.  Les yeux restent en principe fermés ou ouverts en fixant un point d’attention. Veillez à ce que le haut du corps soit parfaitement libre dans la respiration, le dos droit, les épaules et l’avant du corps dégagés. 

L’exercice consiste à respirer alternativement par une narine, puis par l’autre, en positionnant votre main droite, en Vishnu mudra (index et majeur repliés). 

Exemple d’un Anuloma viloma en 4/8/16: Commencez l’exercice en inspirant par les deux narines

  • Expirez à gauche en 8 temps, en bouchant la narine droite avec le pouce droit
  • Puis inspirez à gauche sur le compte de 4, narine droite toujours bouchée
  • Et expirez à droite, sur le compte de 8, en bouchant cette fois-ci la narine gauche
  • Inspirez à droite, narine gauche toujours bouchée, sur le compte de 4
  • Expirez à gauche en 8 temps, en bouchant cette fois-ci la narine droite
  • Continuez ainsi de suite.
  • Variation plus avancée : Vous pouvez si vous le désirer entre chaque inspire-expire réaliser une rétention du souffle en 16 temps. Ces exercices doivent être faits progressivement.  
  • Si le rythme indiqué ne vous convient pas, adaptez-le.(exemple vous pouvez faire l’exercice en 3/6/12 soit inspire en 3 temps, expire en 6, rétention en 12 temps)  Essayez toujours d’expirer plus longuement que vous n’inspirez.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Responsable: Julie Saint-Yrieix
Finalidad: La finalidad de la recogida y tratamiento de los datos personales que te solicito es para gestionar la consulta que realizas en este blog.
Legitimación: Tu consentimiento explícito de que quieres recibir esta información
Destinatarios: Los datos que me facilitas están en mi servidor de web y email OVH y en los servidores de Google Drive, todos ellos que cumplen con la RGPD
Derechos: Podrás ejercer tus derechos de acceso, rectificación, limitación y suprimir los datos en info@reconocerterapia.com así como el derecho a presentar una reclamación ante una autoridad de control.